OUVERT DE 8h à MINUIT TOUS LES JOURS* JUSQU’AU 21 SEPTEMBRE ET DE 8h à 21H30 LE 22 SEPTEMBRE 2019

PENSEZ À RESERVER À L’AVANCE – NOUS NE POURRONS PAS GARANTIR LA DISPONIBILITÉ AUX CAISSES SUR SITE POUR LE JOUR MÊME

* SAUF LES 9, 12 ET 19 SEPTEMBRE : L’EXPOSITION ET SA BOUTIQUE FERMENT À 22H30

Conférence Zahi Hawass – le compte-rendu

Actualités

Actualités

Conférence Zahi Hawass – le compte-rendu

Le 3 juin dernier, Dr Zahi Hawass, l’ancien secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités égyptiennes, a tenu une conférence à la Grande Halle de la Villette parrainée par l’Office Nationale du Tourisme Egyptien, portant sur Toutânkhamon et les découvertes archéologiques en Egypte.

L’auditoire a pu voyager entre les pyramides de Gizeh et le Sphinx, la vallée des momies de l’oasis de Bahariya, Alexandrie et bien sûr la Vallée des Rois. Naviguant avec aisance entre les différentes époques de l’histoire antique, Zahi Hawass présenta les œuvres que lui et son équipe exhumèrent des sables, et qu’il s’efforce depuis de protéger.

Ainsi, le public a pu découvrir les résultats de l’exploration des conduits de la pyramide de Khéops et du tunnel dans la chambre funéraire de Séthi Ier, opérations parfois périlleuses sur le terrain. Dans le nord du pays, la recherche de la tombe de la dernière reine d’Egypte Cléopâtre continue. La récente découverte d’un sarcophage noir lors d’un chantier a fait accourir les médias du monde entier, certains convaincus d’avoir la sépulture d’Alexandre le Grand sous les yeux.

Puis vint une grande partie de l’intervention consacrée à l’Egyptian Mummy Project. A l’aide de vidéos et de reconstitutions 3D, les momies royales, comme celle d’Hatchepsout, de Toutânkhamon et de Ramsès III, dévoilèrent leurs secrets. On apprit ainsi comment Ramsès III mourut probablement égorgé, alors que les documents du « Complot du Harem » sous son règne n’en font pas mention.

Enfin, les recherches des sépultures de Néfertiti et d’Ânkhésenamon (l’épouse de Toutânkhamon) dans la Vallée des Singes furent le clou de la présentation. Les fouilles, qui reprendront en septembre 2019, permettront sans doute d’en apprendre davantage sur leur probable localisation.

Le Dr. Zahi Hawass acheva sa conférence en rappelant combien l’Egypte était prête à accueillir les touristes pour visiter les trésors archéologiques in situ. Puis il ajouta un bel hommage à l’égyptologie française, en racontant une anecdote avec le regretté Jean-Philippe Lauer – à qui l’on doit la restauration du site de Djéser à Saqqarah – et les récentes découvertes faites par les équipes françaises au Ouadi el-Jarf (Pierre Tallet) et Hatnoub (Yannis Gourdon et Roland Enmarch).

Ce site utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En utilisant notre site Web, vous consentez à tous les cookies conformément à notre politique en matière de cookies.